Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui même. On croit qu'on va faire un voyage mais bientôt c'est le voyage qui vous fait ou vous défait." Nicolas Bouvier, L'usage du monde, 1963.

17 Sep

WELCOME THAÏLANDE !!

Publié par Lucie & Antoine  - Catégories :  #Thaïlande

WELCOME THAÏLANDE !!

Bangkok

Nous quittons Jakarta et ses températures de feu pour une arrivée à Bangkok où le temps pourrait presque nous paraître frais.

Les premiers contrastes avec l’Indonésie apparaissent rapidement : un centre plus propre, plus clair, une circulation plus fluide… Bref, la Thaïlande est beaucoup, beaucoup moins peuplée et surtout plus organisée.

Nous quittons rapidement la capitale pour nous diriger vers le Sud et l’île de Koh Tao mais nous aurons de nombreuses occasions de retourner à Bangkok, lorsque nous visiterons le nord plus tard notamment.

WELCOME THAÏLANDE !!

Koh tao

Après avoir privilégié le bus de nuit pour arriver au petit matin sur l’île, c’est finalement en pleine nuit, à 3 heure du matin, que nous débarquons au port. Quatre heures d’attente pour prendre le bateau et trois heures de traversée plus tard, nous voilà enfin sur terre. L’île paradisiaque est surtout pour nous, l’île aux blancs où l’on parle et rigole fort en se filmant avec téléphones portable, Gopro et autre objet en tout genre.

L’île est très difficile à parcourir à pied, le poids des sacs à dos s’écrase sur nos épaules quand finalement nous arrivons sur une partie de l’île assez intimiste où seulement quelques bungalows font face à la mer. On découvre des plages cachées aux eaux turquoise, un sable de corail blanc et des poissons multicolores …

Il nous faudra quelques jours d’acclimatation pour accepter de faire partie de cette masse touristique et commencer à apprécier l’endroit.

Nous passons nos journées à explorer l’île, ses plages et faire du snorkeling. Bref le temps n’est pas celui de la découverte ou de l’aventure mais bien du repos.

Vincent (notre ami rencontré dans les champs de pommes) vient tout juste de vendre son 4X4 en Australie et prend le premier avion pour nous rejoindre. Lui aussi semble avoir besoin d’un temps d’acclimatation et d’oublier l’Australie.

WELCOME THAÏLANDE !!

Nous prenons une journée pour aller visiter la petite île qui est au large de Koh Tao. Il suffit de 15 minutes de pirogue, à laquelle les propriétaires on rajouté un moteur de voiture et un chauffeur qui ressemble à un pirate des temps moderne.

L’île est privée et l’entrée y est payante. Les lieux sont aussi magnifiques que les images de google, auquelles il faut ajouter une poignée de touristes Chinois.

Le seul Bar/Restaurant applique un monopole tarifaire exorbitant quand il ne loue pas des transats à 200 Baths.

Malgré le relâchement de ces derniers jours, nous ne sommes décidément pas parvenus au stade ultime de l’aveuglement.

C’est le moment de repartir à Bangkok, avant de nous laisser encore une dernière petite journée.

Le Nord

De retour sur Bangkok, nous découvrons réellement la célèbre rue de KhaoSand Road réputée pour accueillir les touristes du monde entier. Nous nous faisons prendre au jeu de l’alcool facile et devons rester une journée de plus pour nous remettre de nos émotions (enfin, surtout Vincent).

La première étape sera Kanchanaburi.

WELCOME THAÏLANDE !!

- Kanchanaburi : un lieu connu par ses cascades, ses habitations flottantes sur la rivière et surtout pour son pont rendu célèbre par le film « Sur le pont de la rivière Kwaï ».

Mais la première attraction que nous remarquons est celle du tourisme sexuel qui donne une atmosphère dérangeante dès la tombée de la nuit. (des gros dégueulasses de 70 ans aux bras de très jeunes bimbos asiatiques).

Le lendemain, après 65 kilomètres de scooter, nous arrivons aux cascades Erawan qui s’étendent sur plus de 2 kilomètres et 7 niveaux différents. A chaque ascension, c’est avec émerveillement que nous découvrons un esthétisme naturel des plus remarquables.

WELCOME THAÏLANDE !!

On ne peux pas s’empêcher d’aller s’y rafraichir, surtout avec la chaleur ambiante et malgré les petits poissons de la rivière qui viennent vous picorer les pieds. Surtout que certaines s ‘apparentent à des grands toboggans …

Le lendemain, il est temps de sortir des sentiers bétonnés pour tenter une approche plus surprenante et inattendue.

Nous tombons sur un chantier de rénovation/construction d’un temple et le contact avec les hommes de chantier est très amical. Ils nous font visiter, nous expliquent (nous montrent surtout), nous font part de quelques présents et nous prennent en photos.

La simplicité de cet échange nous a regonflé et nous repartons pour le Nord, déterminés à trouver une Thaïlande qui saura nous plaire.

- Chiang Mai : cette fois-ci c’est en train que nous voyageons et nous mettons 18 heures avant d’arriver. Plus cheap, ce n’était pas possible !!

Le temps s’écoule lentement avant de faire la connaissance remuée de Mariono. Un français d’une 50aine d’années qui vit en Thaïlande depuis 9 ans et qui « trippe » désormais avec sa femme Thaï du même âge. Il tente de nous raconter son histoire de façon agitée et désordonnée certainement dû à son taux d’alcoolémie. Il nous explique qu’ici « C’est tous des clébards qui croient que le pognon tu le chies tellement t’en as !! »

WELCOME THAÏLANDE !!

La ville de Chiang Mai est recouverte d’une multitude de petits temples qui se ressemblent tous une fois arrivée en fin de journée. Comme toutes les villes, les moments de vie sont durs à saisir entre les restaurants, les GuestHouse et les étalages de bazars qui envahissent les trottoirs.

Nous décidons alors d’aller se mettre au vert, à la campagne.

WELCOME THAÏLANDE !!

- Mae Hong Son : après plus de 6 heures de mini-van et après avoir traversés les montagnes qui bordent la frontière Birmane, nous arrivons dans la plus petite ville que nous aurons fait. C’est calme, les montagnes nous entourent et regorgent de populations ethniques multiples qui sont tantôt réfugiées de Birmanie, tantôt de Chine.

Même si ici le touriste devient enfin l’exception et plus la règle, on voit bien que la ville est sur le qui-vive, prête à accueillir à n’importe quel moment, une horde de touristes.

Les treks sont déjà organisés et tout se vend en Thaïlande. C’est ainsi que même la population Karen aux longs cous, réfugiée de Birmanie a su être transformée en attraction touristique par le gouvernement et il vous coûtera la somme de 250 baths pour visiter le village.

On se contentera des paysages magnifiques, des rizières qui habitent les vallées, des montagnes habitées de contrastes de vert sur vert, qui nous rappellent un peu l’Indonésie.

WELCOME THAÏLANDE !!

- Chiang Rai : sonne notre dernière étape avant de rejoindre le Laos que nous attendons avec impatience.

Seulement voilà, une dépêche du gouvernement vient de tomber et indique aux voyageurs l’augmentation de la Dengue au Laos à laquelle il faut ajouter l ‘apparition récente du Chikungunya autour de la capitale. Par ailleurs, cela fait aussi maintenant 4 jours que nous essuyons de la pluie à répétition qui annonce une saison des pluies tardive. Les routes au Laos s’annoncent donc inondées et impraticables.

Nous visitons le White Temple construit par un artiste Laotien, avec son esthétisme qui lui est propre.

Bilan

La Thaïlande est décidément plus touristique que nous pouvions l’imaginer. Nous aurons eu parfois quelques difficultés avec son organisation et son développement qui ne tourne qu’autour de toi, de moi, de nous, des farangs (blancs-becs).

Mais nous ne pouvons pas lui reprocher un manque d’authenticité car elle reste la « Vraie» Thaïlande d’aujourd’hui, celle qui est, en Asie du sud-est, montée la première dans le train du capitalisme souverain. Ce n’est pas « bien », ni « mal », c’est comme ça, la marche de l’Histoire. Les pays émergeants tendent tous vers cela.

En bref, nous ne sommes nostalgique en rien de quitter la Thaïlande qui ne comporte pas (pour nous), tout le charme que nous avions trouvé sur JAVA.

Après une nuit de réflexion et à contre cœur, nous abandonnons l’idée d’aller au Laos. Nous serons arrivés trop vite, trop tôt et les conditions climatiques ne se prêtent pas à notre jeu.

Mais nous ne nous laissons pas démonter et décidons de prendre un aller-retour en direction de Katmandou, au Népal.

C’est aussi ça le voyage, de l’imprévu et de l’aventure !!!!

Il est temps de repartir sur Bangkok en bus de nuit. La prochaine fois nous vous écrirons du haut des montagnes, l’Himalaya qu’ils appellent ça.

On vous embrasse et on vous aime.

Budget

Encore une fois, pour vous simplifiez la tâche, nous vous proposons un Budget en euro, pour deux personnes et par jours :

  • Logement : 9, 51 euros
  • Nourriture : 12, 12 euros
  • Transports : 9, 60 euros
  • Activités : 4, 42 euros
  • Autres : 5, 92 euros

Soit un total journalier de 41, 57 euros

Parcours

Commenter cet article

jerome 20/10/2013 01:06

remarque perfide@Antoine : ça t' est arrivé de changer de bermuda pendant ton séjour? ou peut-être as-tu cru qu' il était beau et qu' il t' allait bien? ; )

Antoine 20/10/2013 03:04

Oui !! Une fois je crois, à Java. Mais j'étais tellement déboussolé de ne plus avoir le même pantalon à-manches-courtes que je ne m'y suis pas réessayé par la suite, trop la frousse, je ne me reconnaissais plus.

Mais sinon, voyager léger (pas plus de 10 kg each) ne rime pas toujours avec fringues toujours fraîches, même si on s'en sort pas mal avec les lessives à la main, ça sèche vite ici, une nuit.

:)

frede 20/09/2013 11:10

Merci,pour ces photos,merci pour ces films et bonus;
Merci pour vos sourires.........

Max 18/09/2013 18:03

à suivre donc...
bonne continuation au Népal
bises

ROY 17/09/2013 18:06

Encore une merveille que vous venez de nous envoyer c'est un voyage vraiment extraordinaire que vous effectuez ,vous allez trouver du changement quand vous reviendrez la nouveauté sera le tram
en service depuis le 1er septembre.La vie locale et les paysages sont vraiment un dépaysememt.
Continuez à nous éblouir tenez le coup car ce doit-être quand même épuisant de mener un régime
pareil.
GROS BISOUS A VOUS DEUX

À propos

"Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui même. On croit qu'on va faire un voyage mais bientôt c'est le voyage qui vous fait ou vous défait." Nicolas Bouvier, L'usage du monde, 1963.