Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui même. On croit qu'on va faire un voyage mais bientôt c'est le voyage qui vous fait ou vous défait." Nicolas Bouvier, L'usage du monde, 1963.

21 Aug

INDONESIA POWER !

Publié par Lucie & Antoine  - Catégories :  #Indonésie

INDONESIA POWER !

Bali ; Bouddha vs Coca-Cola

Après 15 heures 30 d’avion et 32 heures d’escale … Nos pieds foulent enfin le sol indonésien : Welcome Bali.

L’arrivée se fait dans un mélange de chaleur et d’excitation. Après les formalités remplies et notre visa en poche nous franchissons les portes de l’aéroport et découvrons une foule déchainée constituée de Taxi, de Taxi et encore de Taxi.

Ça cri, ça nous entoure, ça nous poursuit … Nous sautons dans l’un d’eux une fois les prix vu à la baisse.

Nous prenons direction vers le Nord-est afin de fuir de la meute touristique Australienne qui envahie le Sud de Bali.

Premier stop à Candi Dasa où finalement, à part des hôtels et des restaurants, le choix est limité. Nous trouvons tout de même une petite Guest House dans nos prix tenue par Gary, un Australien !!! Nous sommes rapidement briffé sur les transports locaux, les Bémos, leurs tarifs et leurs fonctionnements.

INDONESIA POWER !

Il faut faire vite, très vite pour se mettre dans le bain et l’ambiance qui est à des années lumières de tout ce que nous avons pu vivre en Australie.

Nous avançons d’Est en Ouest, toujours plus au Nord à coup de « Hello my friend » « What do you want ? » « Where are you going ? ». La circulation est aussi dense que l’insistance locale à nous vendre tout ce qui est possible.

INDONESIA POWER !

Nous restons près des côtes et visitons le centre de l’île uniquement pour nous rendre au très connu Lac Bratan : temple Bouddhiste version Disneyland, ou, quand Bouddha accueille Mickey !!! ( cherchez l'erreur ...)

Du coup, dans la grande conquête du marché, nous déclarons Bouddha et Coca-Cola exæquo.

Et ce ne sera que finalement arrivés à la pointe est de l’île, à Gilimanuk, que le charme de la population opèrera. Les échanges autres que marchands débutent même s’ils restent très sommaires. On nous sourit, ça rigole, les enfants nous suivent avec des « Allo mister!! » (=Hello).

Nous sommes tout près de Java désormais et les chants des Muezzins retentissent de plus en plus.

Java ; La Musulmane

Il suffit de 45 minutes de bateau à une allure de croisière pour rejoindre Java, où près de 60% de la population Indonésienne réside, soit pas moins de 140 millions.

En plus d’être une des îles où la densité de la population est l’une des plus élevé au monde, c’est ici que se regroupe la plus importante population musulmane, rajoutez-y les montagnes, les volcans, les rizières et la mer … Nous voilà plongés dans l’ambiance Javanaise.

INDONESIA POWER !

Dès le lendemain nous prenons un trek pour l’ascension du Kawah Ijen, célèbre pour ses porteurs de souffre. Départ de l’hôtel à 1 heure du matin. Au pied de la montagne, en pleine nuit, les températures y sont déjà fraiches. Juste le temps de prendre une boisson chaude avant de se lancer, déterminé dans l’escalade de ce volcan. Après deux heures d’efforts intenses, nous arrivons à son sommet où le spectacle qui nous est offert est indescriptible.

Il nous faut maintenant descendre au cœur du cratère pour admirer au plus près le spectacle qu’offre les vapeurs de souffre qui se transforment en flammes bleutées la nuit. L’air présent y est de plus en plus rempli de souffre : lourd, pesant, étouffant, nauséabond, invivable !!!

Le spectacle est à la fois magnifique et effrayant. Un paysage lunaire et une nature hostile partagés à la fois par les porteurs de souffres qui s’affèrent au travail et une poignée d’Occidentaux venus admirer cette scène. Un contraste humain pas des plus sympathique.

Il faut désormais retourner au sommet de la montagne pour y admirer le soleil qui s’élève petit à petit, laissant apparaître tous les détails masqués par la nuit. Le vent souffle et nos poumons se remplissent de nouveau d’un air pur et frais.

Nous repartons avec l’un des moments les plus intenses que nous avons connu, des images plein la tête, dans un mélange de fatigue et d’émotion.

Nous poursuivons désormais notre route à six, avec la même petite équipe que nous avons constituée pour l’ascension du Kawah Ijen.

Le mot d’ordre est « encore » avec cette fois-ci l’intention d’aller au Mont Bromo, surnommé la montagne des français. Sauf que l’ambiance n’est plus la même, le site est très touristique, l’ascension se fait en Jeep et plus à pied et on nous raconte de plus en plus de détails déconcertants : des centaines de Jeep en file indienne pour emmener les touristes au sommet, obligés de faire du coude à coude pour admirer le lever du soleil tellement le lieu est bondé …

Nous décidons finalement de ne pas faire le Mont Bromo avec certes un petit pincement au cœur mais aussi une grande satisfaction de réussir à reconnaître que ce que nous avons déjà vu est suffisant. De plus, nous souhaitons aussi résister à la consommation destructrice de l’exceptionnel.

INDONESIA POWER !

Notre route dévie pour rejoindre la côte et un spot de plage connu principalement par les locaux, Pacitan.

Le retour au calme est le mot d’ordre et la découverte des alentours laisse apparaître des plages sauvages d’une beauté digne de fantasmes les plus osés.

C'est aussi ici que pour la première fois, nous expérimentons l'usage du scooter.

Après un passage éclair à « Jogya », nous réitérons l’expérience plage à Pangandaran, où ici aussi, la nature nous offre tout ce qu’elle a de plus précieux : mélange de parc nationaux qui donnent accès à des plages idylliques en traversant des cavités souterraines, le tout dans une ambiance Jungle avec Biches, Cerfs et Singes … Le tout avec un bonus tourisme local (cf vidéo).

Alors que nous avons déjà entamé la moitié de notre voyage, et que nos yeux et nos têtes sont submergés, nous choisissons sur la carte la petite ville de Garut, décrite comme « peu intéressante » ! Il ne nous en faut pas davantage pour se lancer dans 8 heures mouvementées de mini-bus local, bondés, troués et en compagnie de gallinacés …

A peine arrivés à Garut, alors qu’une pause rafraichissement est nécessaire, nous profitons de la présence de 4 jeunes Indonésiens dans nos âges pour engager quelques questions pratiques.

INDONESIA POWER !

Il n’aura suffi que de quelques renseignements pour que nous nous retrouvions conviés à dormir dans la maison familiale de la grand-mère.

Il fait désormais nuit et agréablement surpris nous suivons cet élan de spontanéité. Nous découvrons alors une véritable fourmilière que constitue cette charmante famille Indonésienne. On nous explique très vite qu’avec la fin du ramadan, une semaine de vacances nationale est prévue afin de pouvoir visiter sa famille (Idul Fitri). Ceci expliquant le nombre de personnes présentes dans cette maison et sur les routes. Chacun se présente à nous en fonction de sa place au sein de la famille. Nous faisons connaissance des oncles, tantes, cousins, cousines, pères et mères … alors que de façon simultanée on nous dresse la table de gâteaux, mets et thé.

Les questions défilent aussi vite que les prénoms et la soirée se déroule dans un élan de curiosité et d’excitation.

Nous passerons pas moins de quatre jours avec eux où nous parlerons bien plus anglais que cela nous as été permis en huit mois d’Australie. Le moment du départ approche aussi vite que les liens se sont tissés et des larmes s’échappent malgré tout le mal que l’on se donne pour les retenir. Ainsi, décrit comme inintéressant, Garut restera notre meilleur souvenir en Indonésie.

Nous reprenons à nouveau la route à la recherche cette fois de notre dernier volcan. Le Tangkuban Parahu. Mais la saison touristique bat son plein et la plupart du site est fermé, nous empêchant de contourner la montagne pour admirer les autres cratères.

Nous nous contentons sans problèmes de cette magnifique vue plongeante sur le cratère et d’une autre rencontre bien enrichissante de deux autres français.

INDONESIA POWER !

La date du départ approche, notre avion est prévu pour le 20 août, de Jakarta direction Bangkok.

Nous retrouvons quelques membres de notre chère famille Indonésienne qui pour la plupart travaillent à la capitale.

Plongé dans un univers de découvertes et d’échanges permanent, nous sommes prêt pour notre deuxième étape en Asie, direction la Thaïlande et plus exactement Ko Tao…

INDONESIA POWER !

Bilan

Nous avons passé uniquement 5 jours à Bali, ce qui reste très peu même si l’île n’est pas très grande. L’afflux touristique de l’île qui modifie totalement le rapport avec la population couplé au fait que nous débutions dans cette aventure qui est l’Asie, nous aurons fait un peu accélérer l’allure.

Seul regret pour Bali, nous aurions du privilégier l’usage du scooter afin de mieux se perdre sur l’île, hors des sentiers battus.

Ces 25 jours passés à Java n’aurons pas été de trop pour vivre tout se qui nous as été permis de vivre. C’est enfin le VOYAGE comme on l’entend ; dépaysement, histoire, culture, apprentissage, rencontres, rencontres et encore rencontres. Autant entre voyageurs comme nous qu’avec la population locale qui ne faut pas hésiter à aller chercher.

Budget

Pour vous simplifiez la tâche, nous vous proposons un Budget en euro, pour deux personnes et par jours :

  • Logement : 7, 85 euros
  • Nourriture : 9, 50 euros
  • Transports : 6, 11 euros
  • Activités : 3, 81 euros
  • Autres : 2, 50 euros

Soit un total journalier de 29, 77 euros

Parcours

A cet instant, le 21 août, nous sommes tout juste arrivés à Bangkok en Thaïlande. Nous y passerons aussi un mois avant de rejoindre le Laos.

D'ici là, on vous laisse découvrir l'album photo et nous vous disons à très vite.

On vous aime.

Commenter cet article

Lenaic 29/01/2016 13:10

Belle plongée dans l'Indonésie ! En relisant ca, je crois revivre l'expérience indonésienne, avec mes coups de coeur à Bromo et Kawah Ijen ! Comme vous, j'ai été déçu par le développement touristique de Bali, surtout à Ubud. Mais en fait, je me dis que c'est mieux de commencer par Bali et finir par Java, pour aller vers le plus en plus authentique...

Antoine 29/01/2016 13:22

Bonjour Lenaic,
En effet l'Indonésie est un pays multiple et vraiment magique où il est impossible d'être rassasié d'aventures. Par ailleurs, le blog n'est pas à jour car depuis, en juillet dernier, je suis parti un mois à Sumatra avec quatre amis et encore une grosse claque; https://www.youtube.com/watch?v=LerZlv57th4. Vraiment différent de Java encore, moins peuplé mais encore plus roots. bref, prochaine étape en Indonésie ; Sulawesi ;).

Peut-être à bientôt sur les routes !

Max 21/08/2013 18:31

superbe article et belle vidéo.
cela vous changes des "aussies" c'est clair
et me rappelle des bons souvenirs (hum... le kawah Ijen...)
bonne continuation

sandra 21/08/2013 13:01

merci de ce voyage à distance, on vous aime aussi (heureuses vos prochaines rencontres, qui ne pourront que vous apprécier)

À propos

"Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui même. On croit qu'on va faire un voyage mais bientôt c'est le voyage qui vous fait ou vous défait." Nicolas Bouvier, L'usage du monde, 1963.